Préambule :

Fleurs de vie est un recueil de poèmes. J'avais naïvement pensé que je pourrais le chroniquer comme un livre, mais je me suis vite rendue compte que l’exercice était bien différent et que sa construction ne pourrait être identique.

Extraits :

On avait l’impression que ça commençait comme cela : « Ainsi font, les petites filles et puis s’en vont... » Puis le temps fit croire que ça finirait sur cela: « Silhouette dansante échappée un matin, Ses yeux, sa voix, sa peau, étaient bien précieux, Sa présence et sa vie, astres majestueux, Il fait nuit dans mon cœur sans sourire mutin » Il y avait l’eau et le vent aussi: « Au calme revenu Qui se dissipera. A cette retenue S’envolant en éclats. Aux bourrasques de vent Océan » Et la seule pensée qui les relie : La vie est un enchevêtrement perpétuel de sentiments contradictoires...

Mon avis :

Si la toile de fond est composée d’amour, la surface ne l’est pas toujours. L’auteur m’a touchée par la subtilité de ses mots, des textes raffinés, fragiles, doux, certains pouvant être des armes de séduction à travers le bien être, la positivité, les rencontres ; le je, le tu, qui peuvent former un nous mais aussi des états et émotions plus sombres : la peur, le doute, la fuite ou encore la souffrance.

Des textes travaillés autour de la nature et des relations, le lecteur passe du rire aux larmes, peut se laisser emporter par ses rêves, la vie qu’elle soit seule ou accompagnée, triste ou gaie, nous touche par sa fragilité.

Un recueil de poèmes qui fait du bien et un avis que je pourrai finir ainsi « parce que la poésie est en chaque lieu, que la nature est poétique, il serait impensable de ne pas la penser. »

Cette lecture m’a permis de m’ouvrir à la poésie, chose que je n’avais pas fait depuis bien longtemps, mais m’a surtout permis de découvrir une très belle plume, qu’il sera intéressant de suivre.

Merci à toi, Flore pour m’avoir permis de te découvrir à travers ces somptueux textes, j’ai déjà hâte de te découvrir dans un autre style littéraire !

Retour à l'accueil