Cécile Delarue - Black-Out. Les disparues de South central

Aperçu du livre :

« Ça peut sembler loin du sujet, de ce serial killer qui se permet de buter des femmes en pleine nuit sans être retrouvé pendant des décennies, de ces cinq, peut-être six autres tueurs en série qui agissent dans la même ville, de cette centaine de femmes disparues à tout jamais et dont on ignore pour une grande partie d’entre elles ce qui a pu leur arriver.

Mais le racisme, la police, la violence, les émeutes, c’est au coeur de South Central. Et au coeur de cette histoire. L’histoire de ces parents, qui doivent se contenter d’un seul passage des flics pour apprendre que leur fille est morte, et ne jamais en savoir davantage. »

Après avoir travaillé pour France 2, TF1, 13e Rue, BFM…, Cécile Delarue a tout quitté pour vivre à Los Angeles. Elle collabore notamment à Marie-Claire et Elle.

Elle dresse un portrait saisissant du Los Angeles des années 90, fait d’émeutes, de crack, de tueurs en série, et de celui d'aujourd’hui, toujours marqué par la séparation des communautés, la violence, la défiance envers une police soupçonnée de racisme. Son enquête sur la découverte d’un tueur est aussi haletante qu’un roman policier.

 

Mon avis : 

 

Black Out est le premier roman de Cécile Delarue, une journaliste française installée à Los Angeles.

 

Son livre nous plonge dans la réalité de la ville de Los Angeles des années 80-90 où toute une partie de la ville est confrontée à la violence, à la drogue, aux gangs et aux meurtres. Rien n'est vraiment sous contrôle et les tueurs en profitent pour sévir en toute impunité.

Le quartier noir de South central n'est pas épargné et Cécile Delarue à travers cet écrit a choisi de s'intéresser non pas aux meurtriers mais à leurs victimes : des femmes noires de tous âge.

 

Afin de comprendre pourquoi elles ont été tuées, l'auteur a mené l'enquête et a rencontré leurs familles, la police ainsi que des journalistes. Chaque protagoniste témoigne de sa vision au moment des faits et du contexte : le crack est partout en ville et détruit les familles du quartier.

 

Ce livre s'interroge aussi sur le racisme et sur les moyens alloués à la police en fonction des quartiers de la ville. Il permet vraiment au lecteur de prendre connaissance de la face cachée du rêve californien et d'avoir un regard nouveau sur Los Angeles: une ville qui fait rêver à travers le monde mais qui n'est pas toujours idyllique.

 

Ce livre est parfait pour se plonger dans la face sombre des Etats-Unis et s'intéresser à ces femmes noires, victimes de tueurs en série, ces femmes tombées dans l'oubli. Je le recommande !

 

 

Un grand merci aux éditions Plein jour qui grâce à Netgalley m'ont permis de découvrir ce livre et  partager mon expérience de lecture avec vous!

 

https://www.amazon.fr/Black-Out-disparues-central-C%C3%A9cile-Delarue/dp/2370670363

Retour à l'accueil